Épidémie de rougeole sur le territoire national

Chers confrères,

Je vous prie de bien vouloir trouver ci-joint le dernier Message d’Alerte Rapide Sanitaire de la Direction Générale de la Santé.

Une épidémie de rougeole est en cours en Europe et le virus circule également en France. Au 12 Mars 2018, 913 cas de rougeole (dont 201 cas hospitalisés) ont été déclarés depuis novembre 2017 confirmant le début d’une épidémie en France. La proportion de cas de rougeole chez les personnes non vaccinées et nées après 1980 reste très importante (73%) et reflète l’insuffisance de la couverture vaccinale contre la rougeole en France. L’accélération du nombre de cas déclarés observée depuis les deux dernières semaines (249 cas) fait craindre une épidémie d’ampleur importante. La Gironde reste le département le plus touché, mais le virus a tendance à diffuser sur le territoire national : 59 départements (hors Bourgogne-Franche-Comté) déclarent des cas de rougeole depuis novembre 2017 et plusieurs cas nosocomiaux ont été signalés.

La rougeole est une maladie potentiellement sévère dont le risque de complications (encéphalite, pneumonie..) est non négligeable.

 

Compte tenu du stade épidémique, la stratégie de gestion retenue est une stratégie d’endiguement qui s’appuie sur les mesures prévues dans le plan d’éradication de la rougeole en France et déclinées dans la circulaire N°DGS/RI1/2009/334 du 4 novembre 2009 relative à la transmission obligatoire de données individuelles à l’autorité sanitaire en cas de rougeole et la mise en œuvre de mesures préventives autour d’un cas ou de cas groupés, en tenant compte des éléments suivants :

  • Afin de limiter la circulation du virus, la mise en place des mesures de gestion doivent être réalisées avant 72h. Aussi, celles-ci doivent être engagées sans attendre une confirmation biologique.
  • L’avis du 27 janvier 2013 de l’HCSP recommande l’éviction scolaire et la mise en place de précautions complémentaires du type air du patient atteint de rougeole pendant toute la période de contagiosité (jusqu’à 5 jours après le début de l’éruption).
  • La transmission aérienne du virus de la rougeole reste possible jusqu’à 2h après le départ du patient atteint de rougeole de la pièce.

En conséquence, nous vous rappelons l’importance de nous signaler tout cas de rougeole immédiatement, sans attendre les résultats biologiques, par tout moyen approprié (téléphone, télécopie…). Afin de limiter la circulation du virus, l’identification et la prise en charge des contacts doivent en effet être réalisées en urgence et au plus tard dans les 72h.